La belle Mindo

Après la vie trépidante et quelque peu poussiéreuse de Quito, on se met au vert quelques jours à Mindo. Il suffit de 2 heures d’une route magnifique pour changer totalement d’altitude, de température et d’ambiance. Mindo est une petite ville située dans la forêt de nuages, au climat tropical. Quiteños comme touristes y passent souvent seulement la journée, ce qui est bien dommage vu sa douceur de vivre.

En 2 jours, on voit de belles choses, dont une usine de chocolat et le mariposario, la maison des papillons (on verra même des chrysalides éclore !).

DSC00181On apprend que la tarabita, sorte de nacelle qui fait la jonction avec la vallée voisine et permet de voir plein de cascades est fermée depuis début août DSC00179pour raisons de sécurité par le gouvernement, oups ! On part donc à pied pour voir la seule cascade accessible, aménagée comme un petit parc aquatique avec bassins et toboggans. Mignon, mais au moins 2 heures de marche depuis la ville pour y arriver, heureusement qu’à l’aller des équatoriens puis au retour des perpignanais nous prennent en stop !

DSC00189DSC00185

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, on se paie un grand frisson, avec le parcours de 10 tyroliennes de la Canopy. Tous les guides disaient que l’organisation était sérieuse au niveau de la sécurité et on confirme ! La vitesse est correcte, sauf pour la dernière qui est nettement plus impressionnante, et on peut profiter à fond des superbes paysages de forêt, 400 mètres plus bas. On a adoré !

3 réflexions sur « La belle Mindo »

  1. Céline

    Toujours autant un régal de vous lire. Je me réjouis de me dire que je vais suivre vos aventures pendant de longs mois
    🙂 profitez profitez profittteeezz ! Gros bisous

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.