Drapeau_Mexique Mexique

Carte_MexiqueEn bref

Office du tourisme
Patrimoine Unesco
Les conseils de France diplomatie
Quand y aller
Budget moyen : 26€/jour/personne
Langue : espagnol
Nombre d’habitants : 119 millions (2014)

 
 
 

Carnet de voyage au Mexique

Quand
Conditions
Ce qu’on attendait de la destination
Bilan
Nos conseils
Où nous sommes allés
La prochaine fois
Galerie photos

Quand : 2 semaines au printemps 2010

Conditions : village club à Playa del Carmen plus excursions organisées par nous mêmes pour découvrir le Yucatan.

Ce qu’on attendait de la destination : Du soleil, de la bonne bouffe et une première approche de la culture maya.

Bilan : Nous nous sommes félicités d’avoir choisi Playa del Carmen et non Cancun pour un séjour pieds dans l’eau. Le peu que nous avons vu de la péninsule nous a ravis, avec un gros coup de cœur pour Tulum. Nous avons été un peu étonnés du côté bling bling à l’américaine de la région côtière, où chacun possède son 4*4.

Nos conseils : Tant que vous restez dans les endroits sûrs (on ne parle bien évidemment pas de Ciudad Juarez), n’hésitez pas à organiser votre voyage et vos transports vous-mêmes. Quelques notions d’espagnol ou d’anglais suffisent pour être très facilement compris. Si vous souhaitez faire de la plongée ou passer tout votre temps à la plage, sachez qu’en mars l’eau n’est pas très chaude.

Où nous sommes allés :

DSCN3736Playa del Carmen. C’est le pendant européen et cool de la clinquante Cancun plus américaine. L’hôtel club où nous étions (Sandos Caracol) était situé à quelques minutes en taxi de cette petite ville, toute entière dédiée aux touristes. Il faut dire que les plages autour sont magnifiques, propres et pas trop bétonnées. La mer est d’un bleu transparent. L’intérêt de la ville réside pour les fêtards dans quelques rues remplies de bars, restos et boutiques. Ceux qui veulent visiter les alentours y trouveront de petites agences locales qui organisent des demi-journées ou journées de découverte sur mesure et qui sortent de l’ordinaire. C’est notamment là que nous avons choisi une sortie sportive organisée par de jeunes Mayas. Au programme : balade en barque, tyrolienne et plongeon dans un cenote (sorte de grande piscine naturelle dans une cave, à ne surtout pas rater !).

unescoDSCN3812Chichen Itza. L’une des sept nouvelles merveilles du monde. Le site est très touristique mais il est vaste donc ce n’est pas gênant. L’ensemble date du 10ème siècle et comporte de nombreux monuments. Mais on parie que vous reviendrez inexorablement vers le castillo (ou temple de Kukulcan, le serpent à plumes). Depuis de nombreuses années il n’est plus possible de gravir ses 91 marches. Deux fois par an, au moment des équinoxes, l’ombre du serpent descend la montagne sacrée au moment du coucher du soleil : un moment mystique et qui ne cesse d’interroger sur tous les calculs dont ont été capables les Mayas il y a plus de 1’000 ans. Un peu plus loin, un terrain de jeu de pelote démesuré qui ravira sûrement les fans de Harry Potter !

Valladolid. Ville coloniale typique d’Amérique latine, avec sa grande place entourée de bâtiments très bien conservés et d’une très belle cathédrale.

DSCN4043Coba. Enfin une pyramide (ou plutôt ce qu’il en reste !) à grimper ! Planté au beau milieu de la forêt, le site est moins fréquenté mais aussi moins bien conservé que les autres alentours. Le clou de la visite est de se faire mal en montant les 120 marches abruptes, aidés d’une corde, puis d’admirer le magnifique panorama.

 
DSCN4195Tulum. Un énorme coup de cœur, une merveille pour les yeux. Nous y avons passé une journée et regardions avec tristesse les groupes de touristes qui ne pouvaient y passer qu’une heure. Le site est tellement intéressant ! Il y a bien sûr les ruines à arpenter, pas forcément en super état. Il y a la mer qu’on observe d’une sorte de belvédère, entourés d’iguanes. Il y a enfin la superbe plage.

a_vous_miamDSCN4315A vous le miam ! : La cuisine mexicaine est réputée pour être l’une des meilleures au monde. En 2010 elle a même été classée sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Vu que notre base était l’hôtel club, nous avons vu une infime partie de la cuisine mexicaine en général, et du Yucatan en particulier, qui nous a quand même extrêmement plu. En même temps ce ne sont que des bonnes choses : fromage fondu, crème, légumes variés, viande émincée…

La prochaine fois : Il reste tant à voir ! Notamment Isla Contoy et ses raies, los Cabos et son impression de bout du monde, San Ignacio et ses baleines qu’on peut caresser, d’autres cités maya comme Palenque ou Teotihuacan.

Un peu de musique en regardant les photos ? Cancion del Mariachi par Los Lobos & Antonio Banderas.

Vous aimez ? Partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *