Une semaine à New York : conseils et incontournables

Une semaine à New York : que faire ? Qu’est-ce qu’il ne faut pas rater ? Quels sont les bons plans ? Voici l’article qu’on aurait aimé lire pour nous organiser au mieux avant notre séjour en novembre 2016.
Enjoy!

dsc08598

1. Faire un tour en hélicoptère. Certes, il faudra casser la tirelire mais quel pied ! Plusieurs options sont possibles, mais le tour de base d’environ 15 minutes est amplement suffisant. Quelques conseils : ne pas réserver le tour avant votre voyage, sous peine d’être coincé sur place en raison de la météo. Il faut mieux aller directement à l’héliport, au sud de Wall Street, d’où ont lieu tous les départs. Comme nous l’avons fait, il est possible (avec un grand sourire) de s’assurer avant de payer que les meilleures places vous seront réservées : à droite de l’appareil au bord de la vitre (évitez à tout prix le siège central du fond d’où vous aurez du mal à faire des photos). Autre détail qui a son importance : tous les hélicoptères ne sont pas identiques ; certains bénéficient de larges vitres, à 1 ou 2$ près. Selon nous l’un des must en hélico, au même titre que le survol du Grand Canyon ou de la baie de Rio.

2. Voir un spectacle à Broadway. Des dizaines de spectacles sont disponibles chaque soir, des pièces intimistes du off Broadway aux comédies musicales grand spectacle, en passant par les indémodables comme Cats. Difficile de faire son choix. Pour certains la maîtrise de l’anglais est incontournable, pour d’autres vous risquez de vous ennuyer si vous êtes sans enfant. Le mieux est de regarder les bandes annonces sur le site broadway.com pour vous faire une idée. Là en plus, on a un bon plan ! Chaque jour, des places pour le soir même sont mises en vente à prix cassés (de -30 à -50%) auprès des guichets TKTS (aucune réservation en ligne possible, se déplacer obligatoirement). Un des guichets se trouve sur Times Square, mais le plus intéressant est celui de South Street Seaport à Downtown, qui ouvre à 11H et est bien moins fréquenté. Nous avons ainsi pris des places pour la comédie musicale On your feet relatant la vie de Gloria Estefan, à -50%, en 1ère catégorie.

3. En prendre plein les yeux à Times Square. On ne cautionne pas l’ode au consumérisme ni l’incroyable gâchis énergétique mais vu qu’on y passe forcément… A voir de jour comme de nuit. On se retrouve immanquablement immergés dans les films US qui nous bercent depuis très (trop ?) longtemps. Un petit tour dans la boutique M&M’s s’impose pour parfaire le cliché. A noter par ailleurs que l’un des rares Five Guys de Manhattan se trouve non loin de là sur la 6ème avenue.

dsc08890
4. Marcher des kilomètres pour découvrir les différents quartiers de Manhattan. En une semaine, on en fait de kilomètres ! Comme il est impossible de tout voir, il est important de prioriser et de rationaliser les déplacements. Pour un premier séjour, nous avons sillonné les quartiers les plus emblématiques. Du sud au nord, ça donne à peu près ça :

dsc09161

Wall Street et le Financial District : étonnamment peu de monde, des bâtiments chargés d’Histoire comme la Bourse et Federal Hall

– quartier du World Trade Center, encore et toujours en réhabilitation. Le mémorial est magnifique, la nouvelle tour One World Trade Center impressionnante et l’Oculus ouvert en 2016 une merveille architecturale. Century 21 pour le shopping.

Chinatown et Little Italy : un ton en-dessous des autres quand on connait le Chinatown de San Francisco ou si on va souvent en Asie. Quant à Little Italy, à part manger une pizza à 30 dollars avec d’autres touristes, plus aucun intérêt.

Soho et ses cast-iron building : l’archétype du quartier industriel délaissé pendant des décennies et désormais en cours de gentrification (très) avancé. De magnifiques découvertes architecturales pour ceux qui s’y connaissent. Pour les autres (dont nous faisons partie), il est indispensable de se munir d’un guide pour saisir les richesses de l’endroit.

Greenwich Village : un coup de coeur ! C’est un quartier résidentiel avec des constructions à talle humaine, de petits parcs accueillants, des cafés et boutiques sympas… Dans l’imaginaire des Européens, c’est un peu le quartier bohème de New York, celui des comédies romantiques… et de la série Friends !

Chelsea. On est cette fois plus proche de la rivière Hudson. Pas mal de travaux par ici, et on se dit que le quartier a dû bien évolué depuis 15 ans. Deux incontournables : le Chelsea Market hyper fréquenté mais qui vaut le détour, et la high line, qui permet une superbe promenade paysagère le long d’une ancienne ligne de chemin de fer.

Union Square : quartier « de passage » à l’est de Broadway. Ne pas louper les emblématiques Flatiron et Empire State Building, ni le marché bio-local de la place Union Square.

Midtown : des buildings partout et beaucoup, beaucoup de touristes. C’est vraiment l’endroit avec Times Square où nous vous déconseillons de résider mais où il faut passer du temps pour ne pas rater des endroits singuliers, comme la New York Public Library ou la Gare de Grand Central (toutes deux en accès libre), le bâtiment des Nations Unies ou encore le Rockefeller Center.

5. Voir la ville de haut. Plusieurs possibilités pour cela, mais il faudra choisir tant les prix sont délirants… Après avoir pas mal hésité, nous avons choisi Top of the rock, en haut du Rockfeller Center, et le recommandons vivement. Le mieux est d’y aller une heure avant le coucher du soleil et d’y rester une heure après, pour voir la ville sous deux visages très différents ! Cela nécessite néanmoins de réserver quelques jour en avance. Essayez d’y aller en fin de séjour, lorsque vous aurez une bonne connaissance des lieux que vous verrez à vos pieds, et des buidings dont vous verrez les toits. Ah et ben sûr, couvrez-vous !

dsc09020
6. Visiter la statue de la liberté. Un must qui se prépare ! Il faut prendre un bateau depuis Battery Park. Les places pour monter dans la statue (dans la couronne ou dans le piédestal) sont comptées. Pour une place en été, il faut s’y prendre plusieurs mois à l’avance ! Nous avons pu avoir des tickets pour le piédestal qui offre une magnifique vue sur la baie et sur le musée très instructif retraçant l’histoire de la statue. De là, on reprend la ferry pour visiter le musée d’Ellis Island. C’est un incontournable ! Il faut compter entre 3 et 6H pour profiter au maximum de ces deux visites indissociables tout en se laissant mener par les audioguides super bien faits. L’histoire de ces lieux, le symbole qu’ils représentent, les destins qui s’y sont joués ne peuvent laisser indifférents.

dsc08727
7. Flâner dans Central Park. Mais alors avec des bonnes chaussures ! Ce grand rectangle de verdure fait en effet pas moins de 350 hectares, possède des lacs, des dénivelés, des pistes pour le running… Nous avons eu la chance de le voir en automne, dans une symphonie de couleurs. Nos lieux préférés : la fontaine Bethesda pour le sud du parc et le Réservoir pour le nord. Mais de partout, on est sous le charme du contraste nature/ville verticale.

dsc08858
8. Visiter un des musées emblématiques de la ville. Là aussi des choix s’imposent tant l’offre est pléthorique et de qualité. Nous ne voulions en voir qu’un, et avons finalement opté pour le MOMA, le Musée dArt Moderne. Pas trop notre délire habituellement mais c’est le lieu idoine pour voir des oeuvres américaines comme celles de Hopper, Bacon ou Warhol. L’audioguide est là aussi très bien fait et permet aux profanes de sortir un peu plus cultivés 😉

9. Sillonner les 2 rivières qui entourent Manhattan, la Hudson River, qui le sépare de New Jersey, et l’East River qui le sépare de Brooklyn. Plusieurs possibilités, comme le ferry gratuit de Staten Island ou des croisières adhoc (nous avons choisi une sortie à la nuit tombé). Pour avoir un vue imprenable de la rive sud-est de Manhattan, il faut arpenter le quartier de DUMBO à Brooklyn. On y trouve un super parc aménagé, le Brooklyn Bridge Park. A propos du Brooklyn Bridge d’ailleurs, le traverser à pied est une expérience incontournable !

dsc08961

10. Sortir des sentiers battus, à Brooklyn par exemple. New York est tellement grand et tout bouge si vite qu’il a largement de quoi faire pour plusieurs séjours. C’est en nous baladant sur les blogs de voyage que nous avons par exemple découvert un quartier dont ne parlent pas les guides : Bushwick, il y a quelques années en déshérence, désormais un haut lieu du street art.

On dort où ? Dans Manhattan, si on s’y prend tôt et si on en a les moyens. Nous étant réveillés bien tard, il ne restait plus rien à moins de 200 dollars la nuit. Nous avons donc atterri à Brooklyn, dans le quartier de Bedford-Stuyvesant. Cela nous a permis de vivre une vraie vie de quartier, avec des commerces de proximité abordables, les rues pavillonnaires, la messe le dimanche… Le pendant négatif était la durée du transport, 20mn pour Downtown, 45mn pour Times Square. Comme souvent dans les grandes villes, nous avons opté pour un appartement en AirBNB, cosy et commode. Quel que soit le point de chute, il est en tout cas crucial d’être proche d’un métro d’une grande ligne. Veillez à ce que votre station soit sur le chemin des lignes express, sinon elle sera moins bien desservie

On mange quoi ? Pas forcément de super bonnes choses si on a un budget moyen. Mais fréquenter les foodtrucks offre un très bon rapport qualité-prix. Nous avons été impressionnés par la qualité de certains et les prix vraiment attractifs par rapport aux restaurants assis. A Wall Street par exemple, on peut manger un repas d’assez bonne qualité pour 5 dollars. L’un des plus réputé en 2016 est Halal Guys, présent dans plusieurs spots de la ville, dont ….street. Sans conteste notre préféré : on adore le pain fait maison et le bœuf émincé. Revers de la médaille : un peu d’attente à prévoir pour être servis.

On économise comment ? Un peu comme partout aux Etats-Unis en trouvant les vouchers pour les restos et magasins. Pour les activités, il est vivement recommandé de prendre un pass. Il en existe plusieurs, à comparer. Plus vous aurez un choix précis de ce que vous ferez, plus votre choix sera affiné et les économies importantes.

Vous aimez ? Partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *