Drapeau_Bresil Brésil

Carte_BresilEn bref

Office du tourisme
Patrimoine Unesco
Les conseils de France diplomatie
Quand y aller
Budget moyen : 44€/jour/personne
Langues : portugais
Nombre d’habitants : 200 millions (2013)

 
 
 
 
 

Carnet de voyage au Brésil

Quand
Conditions
Ce qu’on attendait de la destination
Bilan
Nos conseils
Où nous sommes allés
La prochaine fois
Galerie photos

Quand : 2 semaines pendant l’été 2008

Conditions : voyage en solo, vols intérieurs et hôtels réservés sur le net avant le départ.

Ce qu’on attendait de la destination : Découvrir le mythique Rio de Janeiro !

Bilan : Rio a été à la hauteur de nos espérances ! Quelques semaines avant de partir, nous nous sommes un peu inquiétés en lisant sur les forum toutes les mésaventures des touristes, des articles sur la délinquance etc. Sur place, nous avons observé des règles de prudence simples, que nous adoptons partout en fait : pas de bijoux ou d’objets de valeur sur nous, le sac toujours en bandoulière, quelques pièces facilement accessibles en poche pour les menues dépenses… Et tout s’est très bien passé (ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de réels problèmes d’insécurité, notamment dans les quartiers d’affaires désertés à la nuit tombée). Nos deux autres étapes, sur lesquelles nous avions moins d’images en tête et donc d’attentes que pour Rio ont été de très belles découvertes. Le contact avec les Brésiliens a été facile. Nous leur parlions en espagnol, ils répondaient en portugais et on s’en sortait à peu près 🙂

Nos conseils : Le Brésil est tellement grand qu’il faut bien choisir ses étapes, qu’il est souvent possible de rejoindre avec des vols internes peu coûteux. De toute manière vous ne verrez qu’une toute petite partie pour un voyage de quelques semaines, donc restez quelques jours au même endroit, histoire de vous imprégnez de l’ambiance. Attention au climat. Si vous y aller pendant l’été austral, la température dans les zones urbaines pourrait être assez difficile à supporter.

Où nous sommes allés :

unescoRio de Janeiro : encore mieux que la carte postale ! Nous y sommes allés à une époque agréable (août donc en plein hiver austral). Les températures n’étaient pas trop étouffantes et le ciel était presque toujours bleu, un temps idéal pour découvrir la ville. Nous résidions dans le fameux quartier de Copacabana, à quelques blocs de la magnifique plage. A chaque coin de rue, des restaurants populaires « ao kilos » (on se sert à un buffet et on paie sa nourriture au poids) et des bars à smoothies trop bons !

Dès le lendemain de notre arrivée nous sommes allés au Pain de sucre – bah oui, pourquoi repousser le moment tant attendu ? Depuis Copacabana, les grands lieux touristiques sont facilement accessibles par bus. Pour accéder au sommet de la fameuse colline de presque 400 mètres, il faut en plus prendre un téléphérique, et là, quand on s’élève au-dessus des eaux cristallines et des plages au sable blond, c’est juste wahou ! Sur place, après de grosses hésitations (nous étions encore étudiants donc avec les revenus qui vont avec ou plutôt sans) nous avons finalement décidé de faire un tour d’hélicoptère. Grand bien nous a pris ! C’est encore à ce jour un de nos meilleurs souvenirs de voyage. Un tour de 20 minutes permet d’avoir un très bel aperçu de toute la baie et de passer devant le Christ du Corcovado à quelques encablures de là. Frissons garantis.

a_vous_belle_photoA vous les belles photos ! : Le panorama qui vous est offert depuis le Pain de Sucre (comme du Corcovado) est un des plus célèbres et magnifiques du monde. Préparez-vous à faire des clichés que vous regarderez avec émerveillement pendant des années. Evitez les heures de la mi-journée où l’hypersaturation et les contre-jours sont garantis. Si vous en avez la possibilité, évitez les jours brumeux car il serait dommage de ne pas profiter à fond ce cette vue.

Le lendemain, rendez-vous cette fois avec le Chris Rédempteur du Corcovado, pour un autre moment riche en frissons. On accède aux pieds de la statue avec un train à crémaillère qui sillonne le parc de Tijuca et vous emmène jusqu’au sommet à 710 mètres. Le quartier El Centro est le cœur historique de Rio. Il est aujourd’hui constitué de monuments et édifices divers et mélangés, de grands magasins aux églises en passant par des bureaux d’affaire. Un tour en Bonde (dernier tramway traditionnel d’Amérique du Sud) permet de faire une jolie balade jusqu’au quartier de Santa Teresa et d’avoir une belle vue sur les quartiers environnants. Les quartiers de Copacabana et d’Ipanema sont les plus touristiques et les plages les plus grandioses. Même en basse saison elles sont toujours extrêmement animées, avec des matches de foot et de volley, des joggeurs sur la promenade, des vendeurs de sucreries etc… Il est possible de faire trempette dans la grande bleue mais les grosses vagues calment vite les ardeurs. D’ailleurs, un ballet discontinu d’hélicoptères aide les personnes en difficulté de l’autre côté des vagues à revenir sur la plage. Prudence donc. Pour les fans de foot, n’hésitez pas à assister à un match au Maracana. Pour 8 € environ la place en tribune centrale, nous avons assisté à un match de championnat opposant Flamengo (une des équipes cariocas) au Gremio de Porto Alegre. Une ambiance incroyable avec de superbes chants de supporters ; on peut encore vous chanter « Vamos Flamengo lalalalalaaaaa« . Grand regret sur ce coup-là, notre appareil photo n’avait plus de batterie…

DSCN0402unescoSalvador de Bahia : une ville avec une ambiance incroyable, qui n’a presque rien en commun avec Rio. Ici, on est presque en Afrique. La cuisine, les couleurs, la religion, les fêtes, et même les Brésiliens à la peau noire, tout est imprégné de culture africaine car Salvador était la plaque tournante de l’esclavage au 15ème siècle. Le cœur colonial de la ville est de toute beauté, surtout autour du Pelourinho qui abrite notamment la maison du célèbre écrivain brésilien Jorge Amado. De nombreuses et belles églises sont à voir dans le quartier de la Ville Haute. Nous avons assisté à une représentation à l’Opéra (derniers billets disponibles quelques heures avant la représentation avec de bonnes réductions). Depuis la Ville Basse il est possible de prendre des bateaux pour se rendre dans les îles de la Baie de Tous les Saints. Nous avons choisi de passer une journée sur l’île d’Itaparica, peu fréquentée en semaine, qui propose de très jolies plages.

DSCN0681Paraty : Le cœur de la ville est resté comme au 18ème siècle, quand il était le principal port du pays. Des demeures coloniales colorées s’étendent le long de ruelles pavées (et piétonnes). Nous étions dans une pousada très sympa, qui prêtait des vélos pour parcourir la ville. Nous avons pris une excursion d’une journée à la découverte des îles alentours. L’eau n’était pas très chaude à cette période (donc comme d’habitude Rida s’est à peine baigné) mais claire et poissonneuse. Un soir, sur proposition de notre pousada, nous avons participé à un cours de cuisine à l’Academy of Cooking and Other Pleasures dont a été tirée une émission télévisée (allez-y, moquez-vous !)

La prochaine fois : Tellement de choses ! Le pays est si grand qu’il faudrait des mois pour tout voir. Sur notre ToDoList pour la prochaine fois : Manaus et l’Amazonie, le Nordeste… en somme des endroits plus sauvages.

Un peu de musique en regardant les photos ? Une reprise de Pais tropical (Un pays tropical) par le brésilien Sergio Mendes et le groupe Brazil 66.

Vous aimez ? Partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

3 réflexions au sujet de « Drapeau_Bresil Brésil »

  1. Emilie

    Nous sommes en voyage autour du monde pour une année et votre blog est très très bien fait. Merci pour tous les partages et la structure du blog facile d’accès, on s’inspire de vos destinations et coups de cœur que l’on vit à notre tour et à notre manière… En deux mots : bravo et merci !

    Répondre
    1. Amandine & Rida Auteur de l’article

      Oh bah c’est super gentil ! Merci 🙂 Bon voyage – quelle chance – et surtout n’hésitez pas si vous avez des questions.
      Avez-vous un site/Facebook pour qu’on puisse vous suivre ?

      Répondre
  2. Planete3w

    Bonjour, nous avons passé 1 mois au Brésil en début d’année et nous en gardons de très bons souvenirs. Tout comme vous nous sommes passés par Rio, Salvador de Bahia et Paraty. Nous avons aussi visité Brasília, Sao Paulo et Iguazu. Gros coup de cœurs pour Brasília avec ses monuments futuristes et pour Iguazu avec les sublimes/impressionnantes chutes. Un beau voyage ).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *