On a vu le Taj Mahal !

DSC01823

Voilà, vous savez tout ! Enfin presque, parce que sur Agra il y a quand même d’autres choses à dire. Nous avons rejoint cette ville de l’Uttar Praddesh en un peu moins de 3H de train depuis Delhi (catégorie Sleeper). Pour l’occasion nous changeons notre rythme pépère et partons pour un petit marathon, accompagnés d’un rickshaw pour la journée, réservé avec l’hôtel. On choisit en effet très vite de ne pas perdre de temps et d’énergie à discuter chaque centime avec les chauffeurs de rickshaws, redoutables et fatigants.

DSC01768Nous voici donc partis de bon matin pour être à l’ouverture du Taj Mahal. Nous y sommes aux alentours de 7H, sans savoir s’il nous sera possible de le voir de la matinée, le brouillard très épais en cette saison ne se levant parfois que très tard. Nous sommes doublement chanceux : non seulement le brouillard qui nimbe le mausolée se dissipe assez vite, mais en plus nous sommes presque seuls ! Le fait que les touristes indépendants soient très peu nombreux par rapport aux groupes permet de profiter des visites « en décalé ». En l’occurrence à partir de 10H30 c’est la cohue, mais avant, le rêve ! Nous avons beau l’avoir vu depuis toujours en photo, lorsqu’il apparaît à travers la porte d’entrée rouge, au fond d’un délicat jardin, on ne peut qu’être ému. Il est tellement beau ! Est-ce à cause de la symétrie, des gracieuses courbes mogholes, de sa couleur qui éclate au fur et à mesure que se lève le soleil ? Il donne en tout cas une impression de perfection qu’on a rarement vue. Nous restons près de 4H à le prendre en photo sous toutes les coutures, à explorer ses recoins – saviez-vous par exemple que le monument rouge sur son côté droit était une mosquée ? Que le marbre blanc est couvert de calligraphies musulmanes ? Que les fleurs graciles entourant ses portes ne sont pas peintes mais faites de pierres précieuses venant de toute l’Asie ? L’audioguide plutôt bien fait nous rappelle l’histoire d’amour du 17ème siècle entre l’empereur Shah Jahan, le troisième « Grand Moghol » et son épouse (ou plutôt une de ses 3 épouses…) Mumtaz Mahal. A la mort de celle-ci, l’empereur inconsolable lui fit construire ce magnifique mausolée. Elle y repose donc (photos interdites à l’intérieure), rejointe 35 ans plus tard par son mari.

DSC01897Nous poursuivons la journée avec la visite du Fort d’Agra ou Fort Rouge, pour le coup très fréquenté. Il fut réalisé à la demande du grand Akbar, le premier « Grand Moghol », souverain musulman qui mit fin aux persécutions contre les Hindous. Nous ne pouvons voir que quelques palais (magnifiques) de l’immense ensemble fortifié. Nous poursuivons avec le mausolée d’Itimad-ud-Daulah abusivement appelé Baby Taj. Outre le fait qu’il ne lui ressemble en rien, il faudrait plutôt l’appeler « Papy Taj » puisqu’y repose le grand-père de Mumtaz Mahal (la reine du Taj Mahal) ! Le mausolée est aussi en marbre blanc, avec de très simples décorations intérieures. Nous le parcourons presque seuls et le trouvons bien agréable. Arrive déjà l’heure du coucher du soleil, que nous passons devant le Taj Mahal bien sûr, mais depuis l’autre rive de la rivière Yamuna. L’occasion de le voir en arrière plan de moutons et de bergères, l’envers du décor en somme.

2 réflexions sur « On a vu le Taj Mahal ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.