Les rizières de Banaue, ou pourquoi on aime déjà les Philippines

DSC04392À peine 2h d’avion de Hong Kong et c’est un tout nouvel univers qui nous attend. La chaleur, le monde, les couleurs… Nous sommes obligés de passer une journée à Manille avant de poursuivre notre route. Nous rayonnons autour de Intramuros, la ville fortifiée construite par les colons espagnols au 16ème siècle. Classée au patrimoine mondial par l’UNESCO, elle offre un peu de calme dans une ville autrement chaotique et remplie d’embouteillages. Nous voyons le fort Santiago, la belle cathédrale, l’église Saint-Augustin où nous squattons même un mariage. Le parc Rizal est aussi un poumon de fraîcheur où beaucoup de Philippins se réunissent pour se reposer. Il porte le nom de Jose Rizal, héros national de l’Indépendance, exécuté par les Espagnols pour ses écrits subversifs. A 22h, nous prenons un bus de nuit pour aller dans le Nord de l’île de Luzon.

DSC04180Après une courte nuit (climatisation à fond, sièges non inclinables…), nous arrivons à Banaue, dans la région d’Ifugao. Cette ville et les villages alentour sont célèbres pour leurs rizières en terrasses vieilles de 2000 ans, classées elles aussi au patrimoine de l’UNESCO. Après avoir fini la nuit à l’hôtel et constaté que le temps n’était pas de la partie, nous décidons de ne rien faire, à part nous reposer et organiser la suite. Notre hôtel nous présente Ferdinand, un charmant conducteur de tricycle (le mode de transport local) qui nous accompagnera pendant 2 jours. Nous voyons d’abord Batad, un village au milieu d’une rizière merveilleuse. Pas de route pour y accéder, il nous faut marcher près d’une heure à partir de « the saddle » point d’arrêt du tricycle. Mais ça en vaut vraiment la peine. Les rizières sont construites sur toute une colline. Il ne s’agit pas de culture intensive mais d’une culture vivrière, chaque famille possédant une parcelle. Un engagement pris avec Greenpeace garantit de plus qu’elles restent sans OGM.

DSC04235Nous nous passons de guide (ils ont l’air sympa mais on aime bien découvrir par nous-mêmes) pour parcourir les rizières et aller jusqu’à la cascade Tappiya. Quelques courageux se baignent – pas nous ! Nous préférons déjeuner avec là encore une superbe vue.

DSC04332Le lendemain, après nous être arrêtés aux viewpoints sur les rizières de Banaue, nous faisons une heure de route pour Hapao. Ce village là est encore moins fréquenté mais quelle beauté ! Les rizières sont cette fois au cœur d’une vallée, viennent d’être plantées et sont toutes vertes. Le temps est un peu fou, la pluie alterne avec le soleil chaque demi-heure. Nous ne savons pas si nous pouvons aller jusqu’aux sources d’eau chaude dans ces conditions. Nous tentons le coup, arrivons finalement sous une averse, mais le soleil revient quand nous faisons trempette puis nous suit sur le chemin inverse. Retour le soir même pour Manille, puis avion dans la foulée pour Palawan.

Ce long trajet pour les rizières du Nord en valait vraiment la peine, ce paysage se classe d’entrée de jeu dans notre top 10. Quant aux Philippins… Des sourires, de la chaleur, pas de pression, des informations fiables, wahou ! On aime déjà…

Vous aimez ? Partagez...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.