Les 1000 couleurs de Valparaiso

DSC05137Valparaiso… Un nom plein de promesses n’est-ce pas ? Ancien port qui craint, lieu de rencontres improbables, capitale du street art désormais patrimoine mondial de l’UNESCO. Nous passons 3 jours dans cette ville, avec comme base une maison d’hôte au sommet d’un cerro (colline), dans le quartier de l’artillerie. Notre hôtesse Anna est une crème et nous indique plein de choses à voir dans la ville.

DSC05177

La ville nous plait beaucoup et nous rappelle tout à la fois Lisbonne, San Francisco et Montmartre. Pour se déplacer dans les cerros, c’est avec un trolley hors d’âge ou des ascenseurs bon marché. DSC05072Les plus belles peintures sont dans le cerro Palanco, alors que Concepcion et Allegre sont les plus touristiques. Ce n’est pas toujours très propre, ça grouille un peu, mais c’est terriblement vivant et stimulant. Dans le cœur « plat » de « Valpo » autour du port, on se croit plutôt dans le New York des années 70, avec les hauts immeubles désaffectés et les magasins aux vieilles devantures grises. On visite bien sûr la Sebastiana, maison (ou plutôt une des maisons) du grand poète chilien Pablo Neruda, mort quelques jours après le coup d’état de 1973. Il s’était aménagé un joli cocon et un super bureau très inspirant !

Bref, nous sillonnons les différents quartiers, le nez en l’air pour admirer les magnifiques peintures. A chaque pas on découvre un nouveau panorama de cette magnifique baie. On y fait un tour en bateau d’ailleurs. On mange bien aussi. Bref, on profite ! Pour les photos, la sélection a été un crève-cœur, on vous la livre ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.