Goa pour quitter l’Inde en douceur

DSC03602Après le Rajasthan il nous reste quelques jours avant de prendre l’avion à Bombay et de quitter l’Inde. Que faire ? Le Gujarat peut-être, les alentours de Bombay ? Hum, pour tout dire, nous ressentons plutôt l’envie de nous reposer car l’Inde, vous l’aurez compris, c’est sympa mais très fatigant !

Du jour pour le lendemain nous achetons un billet d’avion pour Goa, un état du Sud de l’Inde avec un statut particulier, dû à son passé d’ancienne colonie portugaise. Contrairement à ce qu’on croit souvent, Goa n’est pas une ville mais une région de plus de 100 kilomètres de côte ! Il faut donc bien choisir son point de chute. Pour faire court, disons qu’au Nord c’est plutôt des plages bondées d’Indiens, de Russes et de jeunes venus boire et faire la fête ; au Sud, c’est beaucoup plus calme, pas trop d’activités et beaucoup moins de monde. Alors à votre avis, que choisissons-nous ? 🙂 Le Sud bien sûr ! Et plus précisément le village de Benaulim, pour 5 jours. Notre arrivée fait sensiblement diminuer la moyenne d’âge du lieu. On s’adapte volontiers à nos voisins, des Européens assez âgés : calme, lecture, promenade, extinction des feux à 22H, très bien ! Ah oui et puis bien sûr il y a la plage. Elle est étonnamment propre pour l’Inde, avec une mer chaude parcourue de quelques vagues – très agréable !

Pour ne pas donner l’impression qu’on ne fait rien (sic), nous partons une journée avec des bus locaux hauts en couleur voir la plus grande ville de Goa, Panjim, capitale portugaise jusqu’à ce que l’armée indienne marche sur Goa en 1961. Avec sa belle église et ses maisons colorées, elle ressemble par endroits à Lisbonne ou à des villes coloniales brésiliennes. Étonnant et reposant. Old Goa est quant à elle inscrite au patrimoine de l’UNESCO, avec la présence de plusieurs églises datant du 16ème siècle dont une abritant la dépouille de Saint François Xavier exposé au public. C’est encore un important lieu de pèlerinage pour les quelque 24 millions de chrétiens indiens.

Bref, Goa est une étape que nous recommandons vivement pour qui a un peu de temps et le désir de recharger les batteries après l’Inde du Nord. Voici ci-dessous un petit aperçu de notre séjour là-bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.