C’est le Noooooord (du Pérou)

Arrivant par l’Equateur, nous saisissons l’occasion en quelques étapes de découvrir le Pérou auquel on ne pense pas forcément : celui des plages, de la chaleur et de très beaux sites pré-incas.

DSC01383Nous arrivons par la frontière équatorienne, avec un bus de nuit qui nous laisse au très pratique horaire de 5h à la petite ville de Mancora. Aïe, c’est un peu tôt pour aller demander notre chambre pour le soir… On attend donc que le soleil se lève, posés entre le commissariat de police et la mairie. En tout début de matinée, l’hôtel nous accueille et les vacances peuvent commencer !

Quelques jours de farniente bienvenus dans une cité balnéaire à taille humaine, bondée en été (janvier) mais très calme à cette période, le seul endroit où la mer n’est pas froide. Nous passons 3 nuits à l’EcolodgeDSC01369, très belle demeure d’architecte créée et gérée par des Français (en savoir plus sur son histoire ici). Une adresse de charme qu’on vous recommande si vous passez par là, avec une superbe déco, une belle piscine et un excellent petit déjeuner. On salue toute l’équipe qui nous lit peut-être, les remerciant pour leurs bons conseils et leur souhaitant bon courage si el Nińo arrive cette année… Ah oui, petite activité à Mancora quand même : une demi-journée d’observation des baleines qui viennent au large des côtes pour se reproduire. Accompagnés par de super guides naturalistes (Pacifico Adventures) nous en verrons pas mal à quelques mètres, et des baleineaux aussi !DSC01407

Bien reposés, on descend donc la côte pour un marathon de bus qui nous emmènera en quelques jours dans la sierra (les Andes). Chiclayo nous sert de base pour aller visiter à Lambayeque un des musées les plus célèbres du pays : las tumbas del Señor Sipan. C’est un premier plongeon dans la culture Moche (ou Mochica), qui a existé entre les 2ème et 7ème siècles (aucun rapport avec les Incas donc). En 1987 une tombe d’un seigneur a été retrouvée, enterré avec femme, maîtresses, enfants, gardes, chiens, lama et tous ses biens. Au début on est un peu déçus en se disant qu’il n’y a que des reproductions des objets, avant de comprendre que nous avons sous les yeux les originaux ! Poteries, parures en or etc… Tout est conservé comme si ça avait été fabriqué la veille, avec un sens du détail inouï ! Un magnifique musée donc, où les photos sont interdites (vous pouvez vous faire une idée ici)

DSC01640Etape suivante : Trujillo. Une ancienne ville coloniale prospère et ensoleillée, dont les gens sont réputés pour être les plus sympas du pays. Et c’est vrai qu’ici tout le monde nous parle ! DSC01674Toujours de la culture Moche, nous visitons la Huaca de la Luna, grand complexe religieux où étaient effectués des sacrifices. Les fils de bonne famille s’affrontaient au combat, le perdant était empoisonné, égorgé puis disloqué pour calmer les dieux. Le site est super intéressant, avec un guide qui parle doucement en espagnol pour que nous comprenions tout (même Rida qui brode/remixe à partir de quelques mots).

Après les Moche vinrent les Chimu (8 au 15ème siècles) qui bâtirent le site de Chan Chan, classé patrimoine mondial de l’Humanité, que nous visitons aussi. Tout étant fait en adobe, le temple est presque détruit par le vent et le temps. On peut encore voir certaines frises qui nous interrogent ; sans vouloir être désobligeants avec les Chimu, on est obligés de comparer ces poissons pas très très fins avec la richesse des créations Moche ou encore avec les temples d’Angkor qui leur sont contemporains…

DSC01602Toujours depuis Trujillo, un saut de puce nous emmène à Huanchaco, village côtier où après un énième ceviche nous admirons le courage des pêcheurs qui bravent le Pacifique à bord de barques en totora (sorte de paille). Le lendemain, départ pour Lima pour une toute autre ambiance !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.