Arequipa et le canyon de Colca

Nous passons 2 jours à Arequipa dans la deuxième ville du Pérou, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Fait étonnant : quel que soit l’endroit où l’on regarde, la ville semble entourée de volcans et montagnes enneigées. Son protecteur est d’ailleurs l’imposant volcan Misti.DSC02132

Au programme : arpenter les belles rues du cœur historique, admirer la belle Plaza de Armas, ou encore rencontrer Juanita, une jeune fille Inca sacrifiée puis conservée dans la glace depuis des siècles (photos interdites mais la voici ici), faire un tour au marché local, sillonner les miradors au coucher du soleil…

Et bien sûr on ne rate pas l’inratable de la ville : la visite du monastère Santa Catalina. On consacre une demi-journée à la découverte de cette ville dans la ville. Les bonnes sœurs issues de familles riches de la région ont eu pendant des siècles un régime un peu spécial, leur permettant d’habiter de confortables maisons et même d’avoir des esclaves ! Très beaux cloîtres, beaucoup de petits recoins, de belles couleurs… bref un régal.

Nous prenons ensuite un tour organisé sur 2 jours au canyon de Colca. Les déplacements étant très compliqués dans ce coin, c’est ce qui nous paraît le plus simple. Bon choix car tout se passe super bien : programme intéressant, guide sympa. On s’arrête à de nombreuses reprises pour des photos de paysages grandioses, faisant penser à des décors presque irréels.

Le samedi soir, on va aux thermes (eau à la température idéale). Après notre expérience à Baños en Equateur, celles-ci nous paraissent vides ! Ça pue (le souffre) mais c’est bien ! On en profite pour faire connaissance avec les premiers tourdumondistes qu’on rencontre : la famille Buu (les parents, la fille et le garçon) dont vous verrez le blog ici.

Le dimanche matin on se lève aux aurores pour aller à la Cruz del Condor, voir les oiseaux du même nom (ça vous rappelle les Mystérieuses Cités d’Or à vous aussi ?). Nous arrivons apparemment un peu tard mais en voyons quand même quelques-uns et profitons presque seuls du lieu. Pour comprendre nos photos : les adultes sont noirs à collerette blanche alors que les plus jeunes sont marrons.

En 4 heures de bus depuis Chivay, nous retournons à Arequipa à temps pour prendre un autre bus de nuit (le 4ème en 2 semaines) qui nous emmènera en 10 heures à Cusco, capitale des Incas. Le steward du bus (oui oui) prend pitié de nous qui sommes les seuls à avoir payé pour un semi-cama et non un cama (un lit !) et nous upgrade à l’étage grand luxe, avec écran personnel, repas chaud et en effet, un (presque) lit ! On pense à la polémique française concernant les voyages en bus, dénigrés et vus comme misérables, et on se marre bien. On échangerait 10 fois ce bus péruvien contre un TER pourri ^^

1 réflexion sur « Arequipa et le canyon de Colca »

  1. Jös Rübiû

    Bonjour Amandine & Rida,

    ça me fait un enorme plaisir de vous saluer dépuis notre belle rencontre au restaurant de Tulipan’s Restaurant Pizzeria à Puno. Alors je vous souhaite un bon parcours dans toute l’Amérique Latine et puis on restera en contacte avec-vous pour en savoir de nos nouvelles.

    Superbe page web …

    En attendant de vous 2, je vous dit à très bientôt, car je vais aller vers le nord du Pérou.

    Hasta la vista

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.